Guests
Le Trio Panama vous souhaite une très bonne année 2014 !!

A très bientôt ...

Merci de mettre à jour votre plugin Flash ou activer javascript dans votre navigateur.

Hideiko Kan

Influencé par les tambours festifs japonais comme par les bata de la Santeria cubaine ou les roulements orageux d'Elvin Jones, Hidéhiko Kan se définit lui-même comme un « musicien percutant » et invente patiemment son propre vocabulaire rythmique pour nous décrire un univers personnel aux couleurs changeantes comme les saisons.

Autodidacte, il développe son approche personnelle de l’instrument au contact de musiques et de feelings parfois très différents, du punk-rock au free en passant par le blues, le rock, et une grande partie de l’histoire du jazz. Familier du circuit des clubs de jazz parisiens, « Hidé » a été, entre autres, le partenaire privilégié du violoncelliste Alain Grange au sein du trio du pianiste Alexis Tcholakian, formation atypique qui a fait les beaux soirs du Petit Opportun à la fin des années 90. C'est à cette époque qu'il rencontre le légendaire percussionniste cubain Tata Güinès qui l'initie aux claves afro-cubaines et lui fait découvrir les richesses rythmiques de la culture Yoruba.

Depuis septembre 2004, Hidéhiko a donné plusieurs concerts remarqués à la tête de son quartet de cool-bop comprenant Max Mastella à la guitare, Julien Alour à la trompette et Clément Landais à la contrebasse. En septembre 2005, le quartet intègre le saxophoniste Jean-Paul Adam à la place de Julien Alour et remporte les « Trophées du Sunside 2005» au titre des meilleures compositions. Cette formation a été sélectionnée pour participer au tremplin national RéZZo 2006 du très réputé festival « Jazz à Vienne ».

A partir de janvier 2006, en plus de ses activités de musicien, de compositeur et d’enseignant, Hidéhiko Kan s’investit dans la création de l’association « Jazz France Japon » en compagnie d’Alain Brunet et de Daniel Min-Tung. Cette nouvelle structure a pour objectif essentiel de favoriser les échanges artistiques entre musiciens de jazz Français et Japonais. Il réunit ainsi le quartet Koto2Evans avec la joueuse de koto(*) Mieko Miyazaki, Heri Paredes (piano) et Claude Mouton (contrebasse) depuis mai 2006.
Début 2008, Hidéhiko Kan lance son nouveau projet, le quartet TekkaDon.
Il est également professeur de jazz et de batterie dans deux conservatoires de la région parisienne, et compose pour la danse, le théâtre, le cinéma.

Hidé a eu le bonheur d’accompagner les musiciens de jazz suivants: Philippe Chagne, Patrick Bocquel, Tetsuro Kawashima, Rick Margitza, Jean-Philippe Bordier, Patrick Artero, Jean-Loup Longnon, Stephy Haïk, Cynthia McPherson, Anne Ducros, Laurence Allison, Elisabeth Caumont, Benjamin Legrand, Chris Dunglas, Marc Thomas, Pierre-Yves Sorin, Michel Perez, Michel Barbe, Edouard Bineau, Ludovic de Preissac, Frank Woeste, Giovanni Mirabassi, Makoto Kuriya, le groupe vocal Six et 1/2…

Discographie:
· 2006 : « Universaire » avec Michel Barbe (p), Florian Bellecourt (vib), Xavier Bornens (tpt) et Serge Ollivier (cb)
· 2003 : « Etincelle », 1er album de Pauline Lucas (voc), avec Giovanni Mirabassi (p), Thomas Savy (t-sx), Jérôme Colloud (voc) et Clément Landais (cb)
· 1999 : « Le songe de l’Athanor », avec Alexis Tcholakian (p), Alain Grange (vcl)
· 1997 : « Point de vue » avec Alexis Tcholakian (p), Alain Grange (vcl), Ronald Alphonse (a-sx) et Sacha Bourguignon (tpt)

Hidéhiko Kan figure également comme « sideman » sur plusieurs autres productions, notamment les diques des chanteurs Pierre Grisar, Ziaux, Kelka, le 1er album du groupe Ideal Bal etc. Plusieurs enregistrements sont également en préparation, dont un pack CD+DVD du Hidéhiko Kan Quartet et le CD de Koto2Evans.
 (*) koto: cithare japonaise


Gary Brunton
Né à Burnley en Angleterre en 1968, il s’installe en France en 1989. Il suit alors des cours de contrebasse classique avec Thierry Barbé au Conservatoire Municipal du 12° Arrondissement de Paris, puis se perfectionne en jazz avec Ray Brown, Dave Holland, Gary Peacock, Henri Téxier, et Pierre Michelot. Il obtient un Troisième Prix de Soliste au Concours National de Jazz de la Défense.
Avec le groupe “Guitar Hell”, il effectue de nombreux concerts et tournées, en Allemagne, entre autres, et enregistre en direct pour la W.D.R, le Sunset, le Hot Club de Lyon, la Tour Rose. Sa rencontre avec le pianiste Edouart Ferlet lui permet de prendre une direction plus personnelle. 

Il joue, avec le “Edouard Ferlet Quintet”, notamment au Duc des Lombards, aux festivals Jazz en Champagne, Jazz au Fil de l’Eau, au Festival Django Rheinhart, Jazz à Vienne et enregistre avec lui le disque“Escale”. Il crée alors son propre groupe, “Brunt’off”, avec lequel il se produit dans les clubs de jazz parisiens comme le Sunset, les 7 Lézards, le Cithéa, le Duc des Lombards, dans des Festivals comme Jazz à Montmartre, le Festival de Jazz de l’Oise “Autour du Monde”, ainsi qu’à la Maison de la Radio pour France Musiques.

Entre temps, il enregistre entre autres, le disque “Envol” de la chanteuse Isabel Carpentier et le second album d’Edouard Ferlet “Zazimut” avec Médéric Collignon, Christophe Monniot et François Verly. En 2002, son premier disque “ French Cricket” reçoit un accueil chaleureux de la critique, notamment du mensuel “Jazzman” et de la radio TSF lors d’une table ronde de critiques. Egalement compositeur, il écrit “Down by the Marne”, commande de l’ADIAM 94, créee en 2000, en première partie de l’ONJ de Didier Levallet. Titulaire du Certificat d’Aptitude de Professeur de Jazz, il enseigne à l’Ecole Nationale de Musique de Bourg la Reine (92) et au Conservatoire Municipal du XIIIè Arrondissement de Paris.

 

Un Site Mediaforyk - Ecrire au webmaster